Le film

Le film est accessible en streaming à prix libre.

Le fonctionnement est simple. Vous payez le montant que vous souhaitez via le formulaire de paiement. À l’issue de votre paiement, vous recevez par email le mot de passe qui vous permet de regarder le film. Ce mot de passe sera valable pendant un mois.



Le film sera bientôt disponible en versions étrangères. Nous préparons des sous-titres en anglais, en allemand, en espagnol et en italien. Ce travail est possible seulement grâce à l’aide bénévole de nombreuses personnes. Nous remercions donc très chaleureusement Antoine, Aurore, Elizabetta, Françoise, Gisèle, Guillaume, Hélène, Laura, Lucie, Maria, Marc, Veronika, Vivienne et Willy.

Par ailleurs, les projections-débats prévues pour le printemps n’ont pas pu être maintenues mais les rencontres reprendront dès le mois de septembre. Si le film vous plaît et que vous souhaitez organiser une projection près de chez vous, n’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact ou par email à film@andregorz.fr.

Emparez-vous des idées d’André Gorz pour mieux comprendre le monde et contribuer à le transformer.

53 commentaires

  • Bravo pour la remise en perspective d’un homme que j’ai connu d’abord dans les couloirs étroits du Nouvel Obs (rue d’aboutir), retrouvé lors d’un colloque orgaisé par une revue (Telos) à la direction de la quelle je participais et puis fréquenté lors de mes séjours à Paris des années 70=80, pour le retrouver moins freéquemment à Vosnon. J’en ai parle de ce Gorz là dans la revue Esprit, “La philosophie charnelle d’André Gorz” paru en janvier 2014. Plus le monde avance (pour reculer), plus je me retrouve chez lui. –Avec la crise des universités actuelle, je reprends des textes des années 60 que d’aucuns disais cyniques ou passivisites, mais c’est plus compliqué.
    A propos, la nouvelle édition du The Marxian Legacy qui met en context ce premier Gorz qui pourrait trouver son public!

    Répondre
  • étant en bout de ligne tél pour internet, dans les baronnies “profondes”, je n’ai pu visionner que 44mn du film, avant qu’il disparaisse dimanche; comment faire?
    j’ai trouvé ces minutes trés bonnes, et j’ai envie d’en connaître plus. la technique de scénario m’a paru recevable, et bien filmée.
    merci pour cette initiative.

    Répondre
  • Merci beaucoup pour ce film!! Puissions nous tous nous en inspirer pour reconstruire avec de vraies valeurs, notre monde!!
    Merci.

    Répondre
  • Merci pour m’avoir permis de découvrir la belle pensée qui se cachait derrière ce nom d’André Gorz, un peu flou dans mon esprit. Mérite vraiment d’être connu, surtout en ces temps de crise sanitaire où se posent les grandes questions humaines de manière plus aiguë. Puisse ce reportage nous guider, à commencer par les “grands” de ce monde.

    Répondre
  • Je ne connaissais pas Gorz 👼🏻Magnifique ! Un voyage tout en profondeur… à partager, diffuser et faire grandir. Bravo à l’équipe.

    Répondre
  • Merci pour ce partage. Je découvre avec intérêt cet humaniste éclairé et éclairant , pionnier d une philosophie de décroissance consciente que je partage. L humanité vit une crise inédite par son ampleur mondiale et l impact economique social societal ethique qui en decoulera. Période charnière…. puissions nous re- diriger nos actes , vivre en conscience, réenchanter le vivant.

    Répondre
  • Merci infiniment pour ce documentaire!!!
    Dommage que se soit le dernier jour, j’aurais aimer pouvoir le diffuser autour de moi et sensibiliser mon entourage!
    Est ce qu’il vous est possible de continuer à le laisser en accès libre ?
    Bonne continuation

    Répondre
  • Montage agréable, par l’aspect reportage à partir des visions éco-révolutionnaires de Gorz. Manon s’interroge, comme nous, et va chercher des réponses en interrogeant ses concitoyens. C’est cela qu’il faut faire et ce film nous invite à le faire. Où le projeter? Partout, mais surtout auprès du public jeune, dans les collèges et lycées, les facs, les Instituts d’Etudes Politiques, nom de bleu!…

    Répondre
    • Bonjour,
      Grand merci pour ce magnifique film que je trouve très instructif avec beaucoup de sens. A.Gorz nous explique bien le fonctionnement du monde du travail avec l’idée du capitalisme, l’utilitarisme dernier. Je salut vraiment l’initiative en experant voir d’autres pensées de Gorz pendant le reste du confinement

      Bravo à vous.

      Ibrahima souare

      Répondre
  • Merci à vous, je partage les commentaires précédents. J’ajouterais aussi que je le trouve assez attendrissant, un effet de l’âge sans doute 🙂

    J’ai fait rebondir un peu partout en France et plus loin, dans un réseau d’auteur(e)s, d’éditrices, d’universitaires, de responsables locaux municipalistes, etc… au cas où.

    Bonne route à vous et tenez-vous en joie !

    Répondre
  • J’ai adoré découvrir André Gorz, cette personne qui m’était inconnue. Ce film m’a permis de découvrir de belles pensées en ouverture d’une possible société autre que celle actuelle qui nous fait trop souffrir. Une philosophie à méditer. De plus, habitant à environ 30 kms de Bure et faisant partie des opposants, ce moment a été super pour moi car les infos qui y sont données sont précieuses de la Réalité vécue à ce propos. Je vais partager ce film pour permettre à des personnes, qui désirent aussi se poser de telles belles questions pour notre futur, de pouvoir en profiter. Merci de ce moment de découverte gratuit

    Répondre
  • Merci pour ce film qui nous permet de découvrir ou redécouvrir André Gotz, et ses publications essentielles…un document indispensable dans notre période si particulière…
    Faisant partie de l’équipe du Festival du Cinéma social et engagé, je me permettrai au comité de sélection de notre prochaine édition

    Répondre
  • “A suivre : Gaël Giraud : Tsunami financier, désastre humanitaire ? – Thinkerview”
    haha, excellent clin d’œil !

    Merci pour ce docu !

    Répondre
    • Oui, c’est important vraiment d’écouter ce religieux scientifique qui depuis longtemps et de façon très intelligente, tire les sonnettes d’alarme.
      Amicalement.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut